Afrique ZLEC : Visibilités des Lueurs économiques de 2019

Afrique ZLEC : Visibilités des Lueurs économiques de 2019

0


Le sommet extraordinaire de l’Union Africaine, clôturé à Kigali, avec la signature de l’accord portant sur la création de la zone de libre-échange continentale (ZLEC), fut qualifié de « tournant historique ».

L’accord général sur la zone de libre-échange continentale ( ZLEC ), puis le protocole sur le commerce de marchandises, celui sur le commerce des services et enfin celui sur le règlement des différends. Ce sont ces quatre documents qui font l’objet des lueurs économiques des prochaines années.

Il s’agit d’un tournant historique pour l’Afrique, pour le continent qui a été divisé il y a 133 ans à Berlin, partagé et affaibli. Elle a décidé de s’intégrer et de s’unir. Ce sont 84 000 km de frontières, 84 000 km d’obstacles qui font que les échanges entre États Africains ne représentent aujourd’hui que 17 % des échanges sur le continent.

De l‘électricité au commerce. Les chefs d‘État du continent , ont pris l’engagement historique d’accélérer le processus de mise en place d’une zone de libre-échange continentale ( ZLEC ). L’objectif est d’éliminer toutes les barrières au commerce et aux échanges. L’Afrique doit cesser d’être un simple réservoir de matières premières. On doit tourner le dos au pacte colonial qui consiste à voir l’Afrique comme réservoir de matières premières et consommateurs de produits finis.

La Zone de libre-échange continentale ( ZLEC ) qui concerne les marchandises, la libre circulation des personnes, prévoit également le droit de résidence et d’établissement notamment pour les entreprises.

Loading…

Source : Jeune Afrique

About author