FINANCE ISLAMIQUE : Une Opportunité pour l’Economie Africaine

FINANCE ISLAMIQUE : Une Opportunité pour l’Economie Africaine

0

Selon des statistiques officielles, l’Afrique ne représente aujourd’hui que 1,5 % des investissements islamiques mondiaux, ce qui est un handicap puisque, selon des experts, « la finance islamique peut apporter des innovations financières supplémentaires au service des besoins gigantesques des économies Africaines ».

En effet, les économies Africaines peuvent attirer les liquidités excédentaires des Etats du Proche-Orient. Malgré un montant échangé encore dérisoire, les banques islamiques sont géographiquement très implantées sur le continent et continuent leur expansion. Au Mali, le principe de l’accélération du processus d’ouverture à la finance islamique comme alternative à la problématique du financement des Startups et des PME-PMI avait été acquis.

Entre-temps, « La Société islamique de développement (ICD) a signé une convention tripartite avec la BCEAO et l’Uémoa pour mieux baliser les voies. Dans ce sens déjà des guichets islamiques sont opérationnels au niveau de Coris Bank dans le cadre d’une convention ultérieure », précise Kalilou Dama, coordonnateur de Yes Inc. Mali.

Des économistes rappellent que les Etats, les ménages et les entreprises du continent Africain feront face à des besoins criants et grandissants de ressources financières. Et à leurs yeux, « la finance islamique constitue une des solutions à ces besoins ». Déjà présente en Afrique, il est important d’étudier son implantation, d’analyser les bénéfices de son expansion.

Loading…

Source

About author