Khayma Mbaay : Une application qui appuie les agriculteurs grâce à l’intelligence artificielle

Khayma Mbaay : Une application qui appuie les agriculteurs grâce à l’intelligence artificielle

0

Au Sénégal, Assane Gueye a créé Khayma Mbaay, une application qui se base sur l’intelligence artificielle pour aider les agriculteurs à réaliser une production rentable en estimant les coûts, depuis l’achat des semences à la commercialisation des cultures.

Khayma Mbaay est une solution qui permet aux producteurs agricoles de faire une étude préalable et dresser un listing pour le fonctionnement de la production souhaitée. L’application est un écosystème qui permettra aux producteurs d’estimer depuis l’achat des semences à la récolte le fonctionnement de son champ. 

Une vente des cultures difficile au Sénégal

La vente des cultures au Sénégal est souvent une problématique complexe. Il s’agit de trouver un bon équilibre entre la maîtrise de la culture, trouver un fournisseur potentiel et procéder à une vente groupée après la récolte. Autant d’éléments qui ont des coûts d’intermédiaires. Le kilo est vendu à un prix bien inférieur à ce que l’agriculteur pourrait avoir perçu avec une meilleure optimisation de toutes ces étapes. C’est pour répondre à cette problématique qu’a été fondée Khayma Mbaay, un programme de plateforme de réseautage lié à une calculette intelligente à destination des agriculteurs.

Khayma Mbaay permet d’interconnecter les acteurs de l’écosystème agricole. Investisseurs et producteurs peuvent avoir des informations techniques et financières sur la production, de la semence à la récolte. La calculette intelligente se sert de l’intelligence artificielle pour fournir des informations techniques comme les étapes de production et des conseils pour chaque phase de croissance des légumes. Mais également des conseils financiers. Ainsi, l’agriculteur peut savoir quelles charges prévoir à l’achat de la semence, celles liées au labour ou au planage, au repiquage, à l’achat de matériel ou d’engrais et bien d’autres encore. Enfin, elle simplifie considérablement le calcul du chiffre d’affaires et des bénéfices.

Un projet prometteur en voie de développement

Encore en phase de développement, ce projet a été créé par Assane Gueye, étudiant en master 2 MIAGE, Lauréat de plusieurs hackathons comme PSEJ et Jambar Tech Lab 2. La calculette prend en compte les barrières sociales et peut être utilisée par les producteurs analphabètes grâce à un système de saisie vocale. À partir d’informations de base comme le nombre d’hectares et le taux de spéculation, l’application fournie d’elle-même le nombre de repiquage journalier à prévoir et le prix des semences et produits à utiliser.

À terme, d’autres projets sont prévus comme l’irrigation à distance et le suivi des champs en vidéo. Si le projet est encore à ses débuts, il est néanmoins plein d’espoir. Élu meilleur projet digital du CTIC DAKAR, il est sur la voie de produire sa première bêta avant la fin de l’année 2018.

Loading…

Source : Ecofin

About author