“L’Afrique, un géant qui fera trembler le monde d’ici 2030”

“L’Afrique, un géant qui fera trembler le monde d’ici 2030”

0

Entre l’Asie, l’Europe et les Amériques, l’Afrique se trouve au centre des échanges internationaux. Cette assertion n’est pas seulement géographique. Chaque jour un peu plus, notre continent se donne les moyens de contribuer à la production mondiale de richesses.

Bien avant de devenir une superpuissance économique, la Chine était vue comme un futur géant. En 1973, Alain Peyrefitte signait Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera. Nul ne doutait du réveil Chinois, du fait de son capital humain. En 2050, l’Afrique comptera 2,4 milliards d’habitants, soit un quart de la population mondiale, dont 1 milliard aura moins de 18 ans. En Afrique comme en Chine, le capital humain est un atout majeur ; encore faut-il que l’on offre à notre jeunesse les perspectives qu’elle pense trop souvent trouver ailleurs.

Un avenir prometteur

Les barrières douanières sont pour le moment un frein à l’expression de notre potentiel commercial. C’est pourquoi l’Afrique entend se doter de la plus grande zone de libre-échange du monde d’ici à 2030. Une fois mise en œuvre, elle regroupera jusqu’à 55 Etats pour un PIB de 3,3 milliards de dollars (2,9 milliards d’euros). L’Afrique ferait en quatorze ans ce que d’autres continents ont mis plusieurs décennies à construire.

Les derniers classements internationaux montrent des signaux encourageants. Dans le rapport « Doing Business », Djibouti a ainsi fait un bond de 55 places en un an et se classe parmi les dix économies ayant le plus amélioré leur climat des affaires. L’Ethiopie affiche fièrement une croissance à deux chiffres et les développements politiques récents de la Corne de l’Afrique devraient tous nous réjouir. Nous pourrions multiplier les exemples : les inaugurations nombreuses de ports répondent à un besoin croissant en Afrique de l’Est, le ferroviaire se développe à grande vitesse au Maroc, au Nigeria et dans la Corne de l’Afrique, la croissance subsaharienne atteindra 3,8 % en 2019, suite…

Loading…

Source : Le Monde

About author