Le Togo devient le 20e État Membre de l’Africa Finance Corporation( AFP )

Le Togo devient le 20e État Membre de l’Africa Finance Corporation( AFP )

0

La République du Togo (« Togo ») est devenue le vingtième (20e) État membre de l’Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), l’institution financière de développement des infrastructures leader en Afrique.

L’adhésion du Togo à l’AFC en fait également le 12e État membre d’Afrique de l’Ouest après le Nigeria, la Guinée-Bissau, le Ghana, le Sierra Leone, la Gambie, le Liberia, la Guinée, le Tchad, le Cap-Vert, le Bénin et la Côte d’Ivoire.

Ces dernières années, la croissance du Togo a été l’une des plus importantes sur le continent, avec une moyenne de plus de 5 % depuis le début de la crise sur les matières premières (2011), par rapport à une moyenne de moins de 4 % pour le reste du continent pour la même période. Le pays bénéficie également d’un taux d’inflation considérablement faible, supposé atteindre seulement 0,5 % en 2018. Comme le note la Banque mondiale, ceci est le résultat de la discipline fiscale du Togo et de sa politique monétaire avisée. La réduction des dépenses de capital public a cependant engendré une croissance plus lente de 0,5 % pour l’économie Togolaise en 2017 (4,5 %) par rapport à 2016, le secteur de la construction ayant été le secteur le plus touché.

Pour faire face à cela, le gouvernement du Togo a lancé en août 2018 le Plan national de développement (PND), qui vise à attirer 5,4 milliards de dollars d’investissement du secteur privé, en considérant le secteur des infrastructures comme une priorité en termes d’investissement. Les projets actuellement réservés comprennent, entre autres, le port de Lomé, une plateforme aéroportuaire et une infrastructure ferroviaire. La décision historique du Togo d’adhérer au groupe lui permettra d’améliorer sa capacité à accéder au potentiel reconnu de l’AFC en matière de développement d’infrastructure, et d’expertise de financement afin de parfaire les objectifs du PND, tout en profitant de ses services de conseil pour moderniser et soutenir l’économie du pays.

Fondée en 2007, l’AFC investit dans cinq secteurs d’infrastructures : l’électricité, les télécommunications, le transport et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes. A ce jour, le groupe a investi 4,5 milliards de dollars dans 28 pays Africains.

Loading…

Source : Alwihda Info

About author