L’île Maurice, pays plus que favorable au monde des affaires

L’île Maurice, pays plus que favorable au monde des affaires

0

Quels que soient les classements internationaux de ces dernières années, Maurice, cette petite île de l’Océan Indien emporte les faveurs des milieux financiers et d’affaires. Elle apparaît de plus en plus comme le tremplin idéal pour les entreprises désireuses de s’ouvrir aux marchés africains. Les experts de l’investissement sont unanimes: l’Île Maurice offre actuellement, au regard des critères qui importent aux investisseurs, le meilleur environnement des affaires sur le continent africain et l’économie la plus compétitive de la région.

La Banque Mondiale, le FMI et plusieurs grandes institutions, soulignent notamment l’amélioration de la réglementation pour les petites et moyennes entreprises, la facilitation de la création d’entreprise en réduisant les droits de licence commerciale, ou de l’exécution des contrats par l’introduction d’un système de dépôt électronique pour les usagers des tribunaux. Autant d’initiatives qui s’inscrivent dans un cadre juridique et financier sécurisant et un environnement politique d’une stabilité très rare dans la région, qui ne peuvent que rassurer les entrepreneurs.

Car malgré d’immenses potentialités, l’Afrique reste encore aux yeux de beaucoup d’investisseurs, notamment français, une zone à risques. Ce qui explique sans doute la faiblesse des investissements français et plus largement européens, ces dernières années, qui contraste cruellement avec l’offensive marketing des chinois.

Pourtant, depuis 2005, tous les pays de l’Afrique subsaharienne ont amélioré l’environnement réglementaire des affaires pour les petites et moyennes entreprises. Le Rwanda, Maurice et la Sierra Leone, notamment, ont fait d’énormes progrès concernant le climat des affaires.

Par ailleurs, Maurice multiplie les initiatives pour accroître le niveau de formation de la main d’œuvre locale. En favorisant l’innovation et la formation des jeunes générations au regard des besoins réels des entreprises et du marché, nous jouerons un rôle de premier plan dans l’épanouissement professionnel et personnel d’une population en demande.


A LIRE AUSSI:
L’UE ET LA BAD AIDENT À DÉVELOPPER LE NUMÉRIQUE EN RCA
ITFC ET AFREXIMBANK: PLUS DE 100 MILLIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE

Loading…

About author