L’ITFC et l’OCI signent des accords de 1,1 Milliard De Dollars

L’ITFC et l’OCI signent des accords de 1,1 Milliard De Dollars

0

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) , membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), a signé six accords majeurs de financement et de développement du commerce, d’une valeur supérieure à 1,1 milliard de dollars US, avec les pays de l’Organisation de la Coopération Islamique(OCI), incluant les régions de la Communauté d’États Indépendants (CIS), la région MENA, l’Amérique du Sud et l’Afrique subsaharienne. Les accords ont été signés lors de la 44èmeassemblée annuelle de la BID à Marrakech ce mois-ci.

Les accords-cadres, qui prévoient des financements aux secteurs publics et privés, ainsi que des programmes de renforcement des capacités pour les initiatives de développement des exportations et des PME, ciblent les industries à forte croissance, comprenant les produits agricoles, les produits de base énergétiques tels que le pétrole brut, les intrants agricoles, les fournitures médicales, les matériaux de construction, les métaux et le bétail.

Le Directeur Général de l’ITFC, M. Hani Salem Sonbol déclare : « La signature de ces accords-cadres représentent une étape stratégique majeure dans les efforts déployés par l’ITFC pour développer des chaînes de valeur durables et renforcer les échanges commerciaux entre les pays de l’OCI et le corridor Sud-Sud. Façonnés grâce à un alignement minutieux des stratégies de développement nationales des pays membres, l’objectif de ces accords est de soutenir les politiques de diversification de l’économie et la politique de création d’emplois. »

Accords signés par l’ITFC pour le développement du commerce dans la région MENA

AATFPP Afreximbank

L’accord de la Banque africaine d’import-export (AFREXIMBANK) conclu avec l’ITFC, d’un montant de 500 millions de dollars américains finance un programme complet intitulé Programme de financement et de promotion du commerce entre les pays arabes et l’Afrique (AATFPP) visant à renforcer la coopération commerciale entre les pays arabes et les pays africains. Le programme vise à promouvoir l’intégration économique des pays arabes et africains en facilitant l’expansion du commerce et des investissements dans les pays africains avec les pays arabes.

Les principales caractéristiques de l’AATFPP comprendront des facilités de financement, des solutions intégrées pour le commerce, des programmes communs de renforcement des capacités, un soutien à l’accès aux marchés et une coopération technique en matière de facilitation des échanges commerciaux.

Le programme a été développé dans le cadre des ponts de commerce Arabo-Africains (AATB), programme phare de l’ITFC, conçu en 2017 au Maroc pour stimuler le commerce intra-OCI. 

Un accord cadre de trois ans avec le Mali

Un nouvel accord-cadre avec la République du Mali sera mis en œuvre pour un montant total de financement pouvant atteindre 300 millions de dollars. L’ITFC mobilisera des financements auprès de banques et institutions financières internationales et régionales pour l’importation de produits énergétiques tels que le pétrole brut et les produits pétroliers raffinés, l’exportation de produits agricoles et l’importation d’intrants agricoles et de produits alimentaires. L’accord-cadre couvrira également les lignes de financement des banques locales pour stimuler le secteur des PME, ainsi que la mise en œuvre de programmes de renforcement des capacités pour les secteurs stratégiques de l’économie nationale.

Un Mémorandum d’entente avecl’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations(AMDIE)

Mise en place d’un nouveau Mémorandum d’ententeen vue de renforcer les efforts de développement du commerce dans le Royaume du Maroc et dans l’ensemble du continent Africain.

Cet accord vise à promouvoir une croissance économique et commerciale entre le Maroc et les pays africains membres de l’OCI, conformément à la vision du Royaume.

Un accord-cadre quinquennal pour le Niger

Un accord-cadre de 80 millions de dollars avec la République du Niger visant à favoriser le développement socio-économique en fournissant des financements aux PME tout en renforçant les liens commerciaux entre la République du Niger et les autres pays membres de l’OCI. L’accord soutiendra les opérations de financement pour l’exportation de produits agricoles et de produits de l’élevage. Les fonds mobilisés dans le cadre de cet accord serviront à soutenir un programme de sécurité alimentaire, l’importation d’électricité et de produits pétroliers et l’octroi de lignes de crédits aux banques locales pour soutenir les PME et le secteur privé.  L’accord concerne également des programmes de renforcement des capacités liés au développement du commerce visant à faciliter le commerce notamment pour les femmes entrepreneurs et jeunes entrepreneurs, à mettre à niveau les PME et à former des experts en commerce international.

Solutions de développement du commerce pour les nouveaux marchés

Accord-cadre de trois ans avec la République Kirghize

Un nouvel accord-cadre de trois ans d’une valeur de 150 millions de dollars américains en ligne avec la stratégie de l’ITFC visant à financer les institutions locales et à renforcer les liens commerciaux entre la République Kirghize et les autres pays de l’OCI.

Les principaux domaines de coopération comprennent la provision d’une ligne de financement aux prestataires de services financiers locaux afin de soutenir le secteur privé, ainsi que l’octroi d’un financement au gouvernement de la République Kirghize pour les produits de base stratégiques. Le financement aidera à importer les produits essentiels dont le gouvernement a besoin et ouvrira la voie à une coopération plus importante entre l’ITFC et la République Kirghize.

L’accord-cadre prévoit également des programmes de renforcement des capacités, visant à faciliter et à promouvoir le commerce, ayant pour objectif de renforcer le libre-échange et la coopération avec la République Kirghize.

Un accord-cadre de trois ans avec le Suriname

L’accord-cadre conclu entre l’ITFC et la République du Suriname permettra de mobiliser jusqu’à 75 millions de dollars américains pour financer les PME, les exportations et les lignes de financement destinées aux banques locales, ainsi qu’un accord de trois ans conclu entre Murabaha et Boaba pour stimuler les importations de biens essentiels.

L’accord prévoit des fonds provenant de banques et d’institutions financières internationales et régionales afin de soutenir l’importation de biens tels que les intrants agricoles, les engrais et les médicaments, en plus du financement préalable à l’exportation de produits pétroliers. De plus, l’accord mobilise des ressources auprès des institutions financières locales de la République du Suriname pour soutenir le secteur privé, en mettant un accent particulier sur les PME.

 

Source: APO Newsroom

Your email address will not be published. Required fields are marked *