Le Nigeria lance les travaux du plus grand port en eaux profondes d’Afrique

Le Nigeria lance les travaux du plus grand port en eaux profondes d’Afrique

0

Le Nigeria renforce ses infrastructures portuaires avec la construction d’un port en eaux profondes dans la zone de libre-échange de Lekki à Lagos. Cet hub maritime construit sur 90 hectares représente un chantier de 1,5 milliard de dollars. Un projet d’envergure qui une fois réalisé sera le plus grand port en eaux profondes du continent.

Les travaux ont en effet été confiés à la Chine Harbor Engineering Company (CHEC) et au groupe américain Louis Berger. Ils devraient prendre fin en 2019. « Les responsabilités du CHEC comprennent la conception globale du port de Lekki, la construction de l’infrastructure marine et terrestre pour les terminaux et les services publics, et le dragage du chenal d’accès et du bassin portuaire. Louis Berger est responsable de la gestion des contrats, des revues de conceptions et de la supervision des travaux de construction », a expliqué Steven Heukelom, directeur général de la Lekki Port LFTZ Enterprise (LPLE).

Par ailleurs, avec cette nouvelle construction, le Nigeria prendra la première place de l’offre portuaire africaine en distançant les grands ports des pays voisins, comme Lomé, Accra, Abidjan ou Cotonou.

Pour rappel, un port en eau profonde permet comme son nom l’indique, d’accueillir des navires à fort tirant d’eau (distance verticale entre la ligne de flottaison et le bas de la quille) ;comme des super-pétroliers ou de gros porte-conteneurs. Il s’ajoute à d’autres ports existant qu’il désengorge.

Aussi, l’infrastructure devra permettre de booster le volume de fret transitant par l’État de Lagos qui dispose déjà de deux ports principaux que sont Apapa et Tincan. Le port de Kibri devra en outre être en mesure de traiter environ 6 millions d’EVP de conteneurs; ainsi qu’un volume important de marchandises liquides et solides en vrac. Dans un premier temps, il sera doté de 3 postes à conteneurs équipés pour traiter plus de 1,8 million d’EVP, une place pour le vrac sec et 2 postes pour le fret liquide. D’autres modifications viendront avec le temps.


A LIRE AUSSI:
TRANSPORT AÉRIEN: 23 PAYS AFRICAINS LANCENT LE MARCHÉ UNIQUE
LE 1ER PORT D’EXPORTATION MAROCAIN, TANGER MED, FÊTE SES 10 ANS

Loading…

About author