Rapport sur les Perspectives économiques en Afrique 2019, publié par le Banque Africaine de Développement (BAD)

Rapport sur les Perspectives économiques en Afrique 2019, publié par le Banque Africaine de Développement (BAD)

0

La performance économique générale de l’Afrique continue de se redresser et la croissance du PIB devrait s’accélérer à 4,0% en 2019 et à 4,1% en 2020. Toutefois, l’amélioration de la situation macroéconomique et de l’emploi oblige l’industrie à mener la croissance. C’est ce qu’indique le rapport sur les Perspectives économiques en Afrique 2019, publié récemment par le Banque Africaine de Développement (BAD)

« L’état du continent est bon. La performance économique générale de l’Afrique continue de s’améliorer, mais elle reste insuffisante pour faire face aux défis structurels », a déclaré A. Adesina, président de la Banque Africaine de Développement.

Une «Afrique sans frontières» demeure, pour des analystes avertis, l’un des fondements d’un marché continental concurrentiel qui pourrait servir de centre commercial mondial. Dans cet environnement, la croissance tirée par le secteur manufacturier aura le plus grand impact sur la création d’emplois et des richesses des nations.

C’est ainsi que la Banque Africaine de Développement met l’accent sur trois domaines clés dans le rapport 2019 : les performances et les perspectives macroéconomiques de l’Afrique; Emplois, croissance et dynamisme des entreprises et intégration pour la prospérité économique de l’Afrique.

Cependant, les perspectives de croissance positive sont obscurcies par des risques de détérioration. Sur le plan extérieur, la BAD note les incertitudes liées à une escalade des tensions sur le commerce mondial, la normalisation des taux d’intérêts dans les économies avancées et les incertitudes pesant sur les prix des produits de base.

Et sur le plan intérieur, elle évoque les risques d’une plus forte vulnérabilité à l’endettement dans certains pays, les problèmes de sécurité et de migration, et les incertitudes liées aux élections et à la transition politique pourraient peser sur la croissance.

Loading…

Source

About author