Avec Tanger Med II, Le Maroc devance l’Afrique du Sud dans la capacité portuaire

Avec Tanger Med II, Le Maroc devance l’Afrique du Sud dans la capacité portuaire

0

Après l’inauguration de Tanger Med II, le Maroc passe à 260 millions de tonnes de capacité portuaire annuelle et espère atteindre 300 millions de tonnes à l’horizon 2030, devançant ainsi l’Afrique du Sud.

L’inauguration de Tanger Med II est un événement important dans l’histoire portuaire marocaine. Avec cette tranche, le complexe Tanger Med II est désormais doté d’une capacité totale de 9 millions de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) et aura mobilisé au total 88 milliards de DH d’investissements, dont 53 milliards de DH par le privé.

Après la mise en exploitation de Tanger Med II, le Maroc dispose actuellement d’une capacité globale de 260 millions de tonnes dispatchée sur 13 ports ouverts au commerce extérieur.

La capacité installée est de 260 millions de tonnes contre un trafic enregistré à fin 2018 d’environ 138 millions de tonnes. Il y a donc encore une marge de 120 millions en termes de capacité à exploiter, toutefois, la répartition du trafic de marchandises traité est une contrainte qu’il faut gérer dans l’immédiat.

Trois ports pour une concentration de 83%

En effet, les ports marocains ont traité au cours de l’année 2018 un trafic global de 137,5 millions de tonnes, contre 134,9 millions de tonnes en 2017, soit une hausse de 1,9%. Cette hausse s’explique par l’augmentation aussi bien du volume des importations (+2,62%) que du transbordement (+3,8%). L’analyse par port montre que 83% du trafic national (114,3 millions de tonnes) est traité par trois ports à savoir Tanger Med, Jorf Lasfar et Casablanca.

Le port de Tanger Med II se positionne en tête de liste, grâce à son activité principale de transbordement des conteneurs. Il assure 38% du trafic global portuaire. Quant au port de Jorf Lasfar, il a réalisé la plus forte progression de l’année, avec un trafic de 32 millions de tonnes, et a devancé pour la première fois le port de Casablanca, devenant ainsi le premier port import-export du Royaume en termes de volume de marchandises traitées.

Source : Médias 24

Loading…

About author