5ème Sommet du Forum des pays Africains exportateurs de gaz (GECF)

5ème Sommet du Forum des pays Africains exportateurs de gaz (GECF)

0

Le 5ème Sommet du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) se réunit cette semaine à Malabo, en Guinée équatoriale, en présence des chefs d’Etat des pays membres du GECF et de centaines de dirigeants africains et de leaders du secteur gazier.

Le gaz naturel devenant un pivot central de la transition énergétique de l’Afrique, le Sommet appuiera les principaux développements qui façonneront le secteur du gaz naturel en Afrique, tout en attirant l’attention mondiale sur la contribution des marchés africains à une économie gazière mondiale en pleine croissance.



Les pays membres du Forum sont composés pour la plupart, de pays africains, dont l’Algérie, l’Égypte, la Guinée équatoriale, la Libye, le Nigéria et l’Angola, dernier membre à l’avoir rejoint en 2018. Pour ces pays, le gaz représente non seulement un produit d’exportation essentiel, mais également une ressource essentielle pour une transformation profonde des industries et des économies locales.

Un élément important dans l’économie

Au jour d’aujourd’hui, le monde traverse de profondes transitions énergétiques vers des sources d’énergie plus propres et plus durables, le gaz naturel est donc devenu un élément central pour les pays africains et les importateurs mondiaux d’énergie. Alors que le GNL a déjà soutenu la croissance d’industries de classe mondiale dans des pays tels que le Nigéria, l’Angola ou la Guinée équatoriale, le gaz naturel a également été en mesure d’alimenter des industries et des foyers en Afrique. Le développement d’une solide chaîne de valeur du gaz peut non seulement aider à résoudre le problème de pénurie d’électricité de l’Afrique subsaharienne, mais aussi apporter de l’énergie aux industries manufacturières et aux start-ups sur le continent.



Le sommet du GECF atterrit en Guinée équatoriale à un moment opportun pour le développement du gaz sur le continent, puisque, le gaz représente à l’heure actuelle des opportunités d’investissement à long terme et un meilleur accès à l’énergie.

Source: APO Newsroom

About author