Cargill profite de la technologie

Cargill profite de la technologie

0
Le rapport d’activité de développement durable de Cargill (www.Cargill.com), qui est considérablement et plus que jamais axé sur les données, souligne les efforts de Cargill pour un changement durable avec les technologies numériques ; Grâce à l’utilisation des codes-barres présents sur les sacs de cacao, et aux systèmes de gestion numérique des coopératives (CMS), 50 pour cent des fèves de cacao durables, dans la chaîne d’approvisionnement directe mondiale, sont désormais traçables de la plantation à l’usine.

Les industries agroalimentaires et leurs consommateurs se soucient plus que jamais des normes régissant les produits qu’ils achètent, y compris le cacao. C’est pourquoi, Cargill s’engage à un approvisionnement transparent et durable de cacao, ce qui comprend l’amélioration de la vie des planteurs et de leurs communautés dans les cinq pays d’origine où il s’approvisionne directement en cacao – Brésil, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana et Indonésie. Les faits marquants de nos derniers efforts et les progrès que nous avons réalisés sont consignés dans le Rapport d’Activités de Développement Durable 2018-2019 de Cargill Cocoa & Chocolate (https://bit.ly/3cLynFc).



”Ce rapport d’activité de développement durable met en évidence la manière dont Cargill utilise la technologie pour connecter chaque point de la chaîne d’approvisionnement du cacao. Une transparence maximale dans le secteur du cacao est essentielle pour faire de réels progrès en matière de développement durable. Il aide non seulement les producteurs de cacao, leurs familles et leurs communautés à prospérer, mais contribue également à protéger notre planète. Je suis convaincu qu’en travaillant avec nos partenaires, nous pourrons continuer à faire de grands progrès dans le développement d’un secteur du cacao prospère,” a indiqué Harold Poelma, président de Cargill Cacao & Chocolate.

Grâce à Cargill Cacao Promise, nous profitons des opportunités offertes par les technologies, telles que les transferts d’argent via le téléphone, la cartographie GPS et la collecte de données numériques, qui favorisent une plus grande transparence sur la façon dont le cacao est cultivé et obtenu auprès des planteurs.

Les étapes clés de 2018-2019 comprennent :

  • Grâce à l’utilisation des codes-barres présents sur les sacs de cacao et aux Systèmes de Gestion numérique des Coopératives (CMS), 50 % des fèves de cacao durables dans la chaîne d’approvisionnement directe mondiale sont désormais traçables de la plantation à l’usine. En 2018-2019, 151 190 tonnes de fèves de cacao ont été suivies. Le CMS permet aux organisations agricoles de gérer les prêts, de collecter les fèves et de comparer les coûts fixes aux coûts variables. De plus, toutes les organisations agricoles du réseau d’approvisionnement direct au Ghana et en Côte d’Ivoire, à partir de 2018-2019, sont désormais visibles sur une carte interactive Cargill Cocoa Promise Sourcing Partner Network (https://bit.ly/2ZiJlOu). Chacune de ces organisations agricoles bénéficie des programmes Cargill Cacoa Promise.
  • La mise en œuvre des systèmes de surveillance et d’élimination du travail des enfants (CLMRS) pour lutter contre le travail des enfants a considérablement augmenté. Outre la Côte d’Ivoire, Cargill déploie également le CLMRS au Ghana et au Cameroun, atteignant un total de 58 800 planteurs en 2018-2019. Cela étend la portée de 7% à 29% du nombre total d’exploitations dans la chaîne d’approvisionnement directe. En 2018-2019, Cargill a également procédé à une évaluation des besoins en matière de programmes de lutte contre le travail des enfants dans les communautés productrices de cacao en Indonésie ; une approche localisée du CLRMS suivra en 2020.
  • La cartographie polygonale GPS de 72% de tous les planteurs de la chaîne d’approvisionnement directe, représentant plus de 400 000 hectares de terres agricoles, a été réalisée. Cargill est en bonne voie pour identifier d’où vient le cacao, quelles zones peuvent être à risque en matière de déforestation et comment atténuer ce risque grâce à des interventions spécifiques.



Les outils numériques fournissent aux coopératives et aux producteurs de cacao des informations, telles que des plans de développement de plantations numériques et des informations sur le marché, pour les aider à améliorer leurs pratiques agricoles. De plus, les outils numériques servent de moyen de communication avec les planteurs lors d’une crise, comme la pandémie de coronavirus. L’outil d’agriculture numérique de Cargill amplifie les messages du gouvernement en matière de sécurité et d’assainissement pour aider à freiner la propagation du virus dans les communautés agricoles. La messagerie vocale est également utilisée pour atteindre dix mille planteurs avec ces informations dans plusieurs langues locales.

Cargill considère que la digitalisation entraîne des changements dans l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du cacao. L’utilisation de ces précieuses informations recueillies permettra de savoir comment obtenir le meilleur impact sur le terrain. A cette fin, nous avons développé une vaste plate-forme de données qui compte plus de 300 points sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Nous utilisons également ces données pour informer les clients via un portail interactif sur la façon dont les programmes de développement durable collaboratifs profitent aux planteurs et à leurs communautés.

Notre aventure vers une chaîne d’approvisionnement numérique du cacao plus durable est en cours. À mesure que la technologie évolue, nos capacités numériques évoluent également, ce qui a ouvert des portes à de nouvelles opportunités et à de nouveaux services, pour apporter une valeur durable aux planteurs, aux communautés et à l’environnement.

Your email address will not be published. Required fields are marked *