Marathon mondial : Le Kényan Eliud Kipchoge, fait honneur à l’Afrique

Marathon mondial : Le Kényan Eliud Kipchoge, fait honneur à l’Afrique

0

L’Afrique est un réservoir d’athlètes de haut niveau. Une fois de plus, cette réalité a été constatée et cela ne surprend personne. Le Kényan Eliud Kipchoge, est aujourd’hui, le premier homme à être descendu sous la barre mythique des 2 heures au marathon. chez les dames, c’est l’Américaine Dalilah Muhammad, qui a battu à deux reprises en 2019 le record du monde du 400 m haies. Les 2 ont reçu la récompense de meilleurs athlètes de l’année lors de la soirée de remise de prix organisée par la Fédération internationale, samedi à Monaco.



Kipchoge (35 ans), déjà détenteur du record du monde du marathon (2 h 1 min 39 sec), est entré dans l’histoire le 12 octobre en brisant la barrière des 2 heures (1h 59 min 40 sec) lors d’un évènement non-homologué, organisé par son sponsor à Vienne. Chez les dames, Dalilah Muhammad a vu sa magnifique saison 2019 récompensée. Après s’être appropriée le record du monde du 400 m haies (52 s 20) lors des sélections US en juillet, l’Américaine (29 ans) a fait encore mieux aux Championnats du monde en améliorant son chrono en finale (52 sec 16).

Les vainqueurs ont été désignés après un vote du Conseil de la Fédération internationale (50% des voix), de la « famille de l’athlétisme » (athlètes, entraîneurs, journalistes, 25%) et du grand public par internet (25%).

About author