Mondial 2018: Les tops des sélections africaines

Mondial 2018: Les tops des sélections africaines

0

Après l’élimination des sélections africaines au premier tour de la Coupe du Monde de football 2018, découvrez les joueurs africains qui sont sortis du lot.

Nordin Amrabat (Maroc)

Nordin Amrabat est de loin le meilleur Marocain du tournoi. Aligné au poste d’arrière droit face à l’Iran, le joueur s’est montré très actif dans son couloir, évoluant haut sur le terrain tout en gardant une vraie rigueur défensive grâce à un gros volume de courses. Sorti complètement sonné à un gros quart d’heure du terme, le joueur était sur pied malgré cette commotion cérébrale pour affronter le Portugal. Repositionné à son poste préférentiel d’ailier droit,il s’est encore démultiplié sans jamais fléchir dans l’engagement. Contre l’Espagne, il fut encore irréprochable.

Mbaye Niang et Youssouf Sabaly (Sénégal)

Les deux anciens internationaux Espoirs français se sont montrés plus que dignes de la confiance d’Aliou Cissé, leur sélectionneur. L’attaquant du Torino fut le grand artisan de la victoire sur la Pologne (2-1), en délivrant une passe décisive avant de signer le but du break. Une réalisation d’autant plus inoubliable pour l’ancien Caennais qu’elle lui permet d’ouvrir son compteur sous le maillot sénégalais.

Natif comme Mbaye Niang des Yvelines en région parisienne, Youssouf Sabaly a livré trois prestations convaincantes au poste d’arrière gauche, lui qui évolue sur le flanc droit avec les Girondins de Bordeaux. Sa sortie sur blessure, avant le terme de la rencontre face à la Colombie, n’est pas étrangère à la déconcentration fatale des Lions de la Teranga lors de ce match décisif.

Ahmed Musa (Nigeria)

Il est le joueur qui a permis au Nigeria d’y croire, le temps d’un troisième match couperet contre l’Argentine. sorti du banc à une demi-heure de la fin face à la Croatie, tout compte fait  Ahmed Musa a su saisir sa chance face à l’Islande. Auteur de l’ouverture du score sur un enchaînement contrôle-demi-volée parfait, l’attaquant du CSKA Moscou réussit le doublé après avoir passé en revue la défense des Vikings. Son doublé, qui n’était pas loin de se muer en triplé quand il frappa sur la transversale, a permis à l’attaquant de poche d’entrer dans l’histoire.

En effet, il est devenu meilleur buteur de son pays en phase finale, l’attaquant moscovite se hisse ainsi sur la troisième marche du podium des buteurs africains au Mondial. Seuls le Ghanéen Asamoah Gyan, auteur de six buts (lors des éditions 2006, 2010 et 2014) et le Camerounais Roger Milla, qui en marqua cinq (en 1990 et en 1994), le devancent encore. Âgé de 25 ans, sera-t-il encore là en 2022.