Novartis, partenaire des gouvernements et des ONG pour renforcer les systèmes de santé dans toute l’Afrique.

Novartis, partenaire des gouvernements et des ONG pour renforcer les systèmes de santé dans toute l’Afrique.

0

Une unité du groupe Novartis, récemment formée pour l’Afrique subsaharienne déploiera des approches innovantes pour atteindre davantage de patients, sur l’ensemble de la pyramide des revenus.

Novartis (Novartis.com) se base sur ses activités établies dans le domaine du paludisme, du cancer, de la drépanocytose et des maladies cardiovasculaires, ainsi que sur ses modèles d’entreprises sociales qui ont fait leurs preuves sur ce continent. Ainsi, Novartis a annoncé ce 14 novembre une nouvelle stratégie visant à élargir l’accès des patients et la disponibilité de sa gamme de médicaments en Afrique subsaharienne, qui regroupe la plus vaste population au monde de patients mal desservis. L’entreprise souhaite également être le partenaire de choix des gouvernements et des ONG pour renforcer les systèmes de santé dans toute l’Afrique.

« Nous sommes profondément engagés à améliorer l’accès aux médicaments à travers le monde », explique Vas Narasimhan, CEO de Novartis. « Sur la base de nos efforts de longue date pour améliorer la santé en Afrique, y compris dans le domaine du paludisme et de la drépanocytose, nous adoptons une approche globale pour garantir aux patients d’Afrique subsaharienne, quels que soient leurs revenus, l’accès à nos médicaments. »

L’Afrique supporte un quart du fardeau mondial des maladies, mais seuls 3% des professionnels de la santé dans le monde sont basés sur ce continent. Par ailleurs, moins de 1% des dépenses de santé mondiales sont réalisées en Afrique. Les systèmes de santé doivent souvent recourir aux ONG et à des donneurs extérieurs pour financer et fournir des services à la plus vaste population au monde de patients mal desservis.

Dans le cadre de la nouvelle stratégie, Novartis mettra l’accent non plus sur des indicateurs financiers tels que la performance commerciale et les bénéfices, actuellement au cœur de l’organisation en Afrique subsaharienne, mais sur des indicateurs qui encouragent l’accès aux traitements innovants et le renforcement des systèmes de santé dans la région.

L’unité Afrique subsaharienne vise à améliorer l’accès des patients, sur l’ensemble de la pyramide de revenus, en se concentrant sur des modèles de prix différenciés, la compétitivité des offres, le déploiement de modèles d’entreprise sociales, ainsi que sur des stratégies visant à rendre les médicaments abordables. Novartis cherchera également à augmenter ses capacités en matière d’essais cliniques et à accélérer les processus réglementaires et administratifs dans la région, afin de réduire les délais entre le développement, l’approbation et, finalement, l’accès aux nouveaux traitements pour les patients en Afrique subsaharienne.

« Nous avons l’intention d’exploiter le potentiel des nouvelles technologies et du numérique pour augmenter notre impact sur la santé de la population d’Afrique subsaharienne, qui devrait doubler pour atteindre 2,2 milliards en 2050. » Novartis s’engage depuis longtemps pour aider à améliorer la santé des populations en Afrique.

Loading…

About author