Résidence de création artistique « Au nom de l’art » avec Mawndoé à l’IFT

Résidence de création artistique « Au nom de l’art » avec Mawndoé à l’IFT

0

La résidence de création artistique « Au nom de l’art » se déroule en ce moment à l’Institut français du Tchad, jusqu’en mars 2020. À destination d’un groupe d’enfants tchadiens âgés de 7 à 15 ans, celle-ci a pour objectifs de développer le goût de la jeunesse pour l’art, les rendre réceptifs au respect de l’environnement, et plus largement, sensibiliser le grand public au rôle de l’art dans l’éducation des citoyens de demain, à travers l’organisation de diverses manifestations culturelles.

Un double format : une résidence artistique avec des enfants et un projet de coopération culturelle, qui fait collaborer des artistes du continent africain

La résidence artistique « Au nom de l’art », dont la co-direction est assurée par les artistes tchadien et burkinabé Mawndoé (chanteur, musicien et sculpteur) et Ki Siriki (sculpteur), a pour particularité de réunir une quinzaine d’enfants de 7 à 15 ans autour de la pratique de la sculpture, de la musique, du chant choral les week-ends durant trois mois.



Depuis la mi-janvier et jusqu’à la mi-mars, les enfants participent à des ateliers de sculpture, expérimentent différents matériaux (papier mâché, cire pour moulage, bronze, fil de fer, bois, pierre) et créent ensemble leurs propres œuvres sur les thématiques du réchauffement climatique, de l’immigration, du droit des enfants et du vivre-ensemble. Des sorties en pleine nature pour récolter les matériaux pour la sculpture, apprendre la nature et chanter, ainsi que des visites culturelles (musée national, site de Sao, Espace Talino Manu, etc.) et des conférences-débats avec les écoles, collèges et lycées sur la création et sur le rôle de l’art dans le développement humain et économique sont également planifiées dans le cadre de cette résidence.

« Au nom de l’art » est également le titre du prochain album de l’artiste tchadien Mawndoé, qui comporte 14 titres écrits et réalisés entre le Tchad, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, avec la participation d’artistes Burkinabé, Togolais, Camerounais, Tchadiens et un groupe d’enfants choristes Burkinabés. La sortie de l’album est prévue pour mars 2020. Elle donnera lieu à deux grands concerts à N’Djaména : vendredi 20 mars dans les jardins de l’IFT et samedi 21 mars à l’hôtel La Tchadienne.

Une exposition finale pour financer un centre de formation artistique

Les pièces créées dans le cadre de cette résidence seront présentées lors d’une une exposition dont le vernissage est prévu le 19 mars 2020. Un concert des enfants sera organisé par Mawndoé. Il rassemblera ce soir-là sur la scène de l’IFT les enfants et tous ces amis artistes.

Les œuvres seront mises en vente et les bénéfices des œuvres seront utilisés pour préfinancer la construction d’un centre de formation artistique réservé aux jeunes à Bakara, « Key Goussou » (« Maison de l’art »).

Your email address will not be published. Required fields are marked *